RÉCIT - Après les aveux et les excuses de Téhéran, un général des Gardiens de la Révolution a endossé samedi "la responsabilité totale" du tir de missile à l'origine du crash du Boeing 737 d'Ukrainian Airlines. Dans une déclaration télévisée, l'officier iranien a fait le récit des événements qui ont conduit un soldat à abattre l'appareil.
Boeing abattu par l'Iran : Téhéran assure que l'avion a été confondu avec "un missile de croisière"

"Je suis ici devant vous pour vous expliquer ce qu'il s'est passé." Trois jours après le crash du Boeing 737 d'Ukrainian Airlines, causant la perte de 176 civils, l'Iran a avoué ce samedi 11 janvier être à l'origine du tir de missile sol-air qui a abattu l'appareil. Derrière cette "grande tragédie" et cette "erreur impardonnable", selon les mots du président iranien Hassan Rohani sur Twitter, se trouve le général de brigade Amirali Hajizadeh. Dans une déclaration télévisée, le commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens a déclaré endosser la "responsabilité totale" de cette catastrophe.

Une imputabilité nourrie par l'armée idéologique de la République islamique. Après les aveux et les excuses de Téhéran, et à la demande de l'ayatollah Khamenei, les Gardiens de la Révolution avaient lancé une opération "transparence". Dans leur communiqué, ils avaient annoncé que "le (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !