Brillantes au tir, Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet terminent respectivement deuxième et troisième en Suède, derrière la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland.
Biathlon : tir groupé des Françaises sur le podium de la poursuite à Östersund

Les biathlètes tricolores se sont distinguées samedi 4 décembre à Östersund, en Suède, lors de la poursuite (10 kilomètres, deux tirs en position couchée, deux tirs debout). Il s’agit de la deuxième manche du championnat du monde de biathlon.

Au terme d’une course haletante, où six skieuses pouvaient l’emporter à l’attaque du dernier tour, c’est la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland qui s’est imposée devant les Françaises Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet.

Comme souvent au biathlon, c’est au tir que la différence s’est faite : seules deux biathlètes ont réalisé un 20/20 au tir : Anaïs Bescond et l’Autrichienne Lisa Theresa Hauser, qui finit au pied du podium, tandis qu’Anaïs Chevalier-Bouchet a manqué une seule cible.

La championne olympique du relais mixte, Anaïs Bescond n’avait plus réalisé de podium en coupe du monde depuis mars 2020. A 34 ans, la Normande revient en forme au bon moment, à l’approche des Jeux de Pékin, qui débuteront le 4 février. « J’avais de bons skis et de bonnes jambes aujourd’hui, a-t-elle déclaré à l’arrivée au micro de la Chaîne L’Equipe. C’est un sport...