VICTIME - L'architecte franco-libanais Jean-Marc Bonfils est décédé dans les explosions à Beyrouth. L'un de ses proches témoigne ce mercredi soir sur LCI.
Beyrouth : qui était Jean-Marc Bonfils, l’architecte français décédé dans les explosions ?

La première victime française de la tragédie de Beyrouth a été identifiée. Alors que subsistait des doutes sur son sort, l’un de ses amis, Ghassan Hajjar, a confirmé ce mercredi soir sur LCI le décès de l'architecte Jean-Marc Bonfils, qui a perdu la vie lors des explosions meurtrières qui ont endeuillé dans la capitale libanaise mardi. 

Né à Beyrouth d’un père français, cet homme d’une cinquantaine d’années, qui avait également la nationalité libanaise, se trouvait chez lui lorsque sont survenues les détonations. Selon le quotidien L’Orient-Le Jour, Jean-Marc Bonfils filmait l’incendie en direct sur Facebook depuis le quartier de Mar Mikhaël lorsqu’il a été emporté par la deuxième explosion.  "Une belle âme, un homme brillant" "Il est décédé dans son appartement, dans un immeuble qu’il avait conçu lui-même et pour lequel il avait obtenu un prix international", raconte Ghassan Hajjar (voir la vidéo en (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !