Ce 16 octobre, la France rend hommage à Samuel Paty, assassiné un an plus tôt pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. À Conflans-Sainte-Honorine, où il enseignait, la possibilité de renommer le collège du Bois d'Aulne « Samuel Paty » fait débat.

Comment célébrer la mémoire d'un homme mort pour avoir simplement montré des caricatures de Mahomet à une classe de collégiens ? Dans la France entière, ce 15 et 16 octobre, les hommages sont rendus à Samuel Paty, assassiné un an plus tôt par un islamiste. À Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), des voix se sont élevées pour que le collège de Samuel Paty porte désormais son nom.Mais la proposition, qui doit dans un premier temps être votée par le conseil d’administration du collège du Bois d'Aulne, puis soumise au conseil municipal, et enfin au conseil départemental, divise. Hommage évident pour certains, fardeau trop lourd à porter pour d’autres. Dans la ville, une partie de la population et le personnel de l'établissement restent traumatisés par l’attentat.Le département favorableRapidement après l’attentat survenu à Conflans le 16 octobre 2020, une pétition a été mise en ligne pour « Renommer le collège Du Bois d'Aulne du nom du professeur assassiné Samuel PATY ». Un an plus tard, elle compte plus de 98 000 signatures. Dès le 18 octobre 2020, soit deux jours après l’assassinat de l’enseignant, le département des Yvelines émet la proposition de changer le nom du collège.« Afin...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !