Ballon d’or 2018 : Luka Modric, la victoire du jeu sur les chiffres
A 33 ans, le Croate a été désigné comme meilleur joueur de l'année. Une victoire qui récompense un milieu de terrain peu porté sur le but mais indispensable.

 

Ils n’ont jamais parlé pour lui, ni dit grand-chose de son talent, de son influence ou de sa contribution à ses équipes successives. Ce lundi 3 décembre, les chiffres valident pourtant le triomphe de Luka Modric : avec 753 points, très loin devant Cristiano Ronaldo, il a été désigné Ballon d’or 2018. Qui aurait parié en début d’année sur le Croate pour interrompre l’ère Messi-Ronaldo ? L’Argentin et le Portugais ont imposé l’idée que « meilleur joueur » rimait avec buteur. Que les temps changent.

Modric défend une autre vision du football, celle qui correspond à son jeu et ses moyens forcément, mais aussi à une certaine philosophie. « Même si aujourd’hui, il semblerait qu’il n’y ait que les statistiques qui comptent, que seul le nombre de buts soit reconnu et que le reste n’ait pas d’intérêt, celui qui investit dans le bien commun, qui pense aux autres et à la réussite collective reste essentiel », théorise-t-il le 10 octobre dans un entretien à France-Football.

Publicité
Publicité

En 2018, Luka Modric n’a pas beaucoup plus fait trembler les filets qu’à son habitude, lui dont la saison plus prolifique au Real Madrid plafonne à...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :