Les fortes chaleurs incitent les jeunes à plonger ou nager dans des canaux et des rivières sans se douter à quel point ils risquent leur vie. Les Voies navigables de France ont lancé une campagne de sensibilisation pour informer sur ces dangers.
Baignade interdite en rivières et canaux : "Les 15-24 ans payent, de très loin, le plus lourd tribut aux accidents"

Avec les fortes chaleurs en France, certains prennent des risques et se baignent dans des endroits interdits, comme dans les canaux et les rivières. Pourtant, chaque année, plus de 20% des noyades accidentelles ont lieu en cours d'eau ou sur des plans d'eau. Cela représente 40% des noyades mortelles et les jeunes sont particulièrement visés : "Les 15-24 ans paient le plus lourd tribut aux accidents", alerte lundi 10 août sur franceinfo Thierry Guimbaud, directeur général de Voies navigables de France (VNF), chargé de gérer la majeure partie du réseau.

franceinfo : Vous lancez une campagne de sensibilisation aux dangers de la baignade dans les canaux et les rivières, nommée "Coule pas ton été". Pourtant, certains Français continuent de se baigner dans des endroits où la baignade est interdite. Est-ce que cela vous désole un peu ?

Thierry Guimbaud : Évidemment, ça me désole. Mais je pense que les messages passent progressivement. Ce qui me plaît, c’est de voir ces canaux utilisés comme des lieux de détente et de loisir. Il y a beaucoup de choses à faire sur ce domaine, que ce soit des balades en bateau, pique-niquer au bord, faire des randonnées à...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !