Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 mai, la mort accidentelle d'un forain à la Foire du Trône a occasionné une rixe. Si l'évènement populaire a mauvaise presse, les efforts engagés pour y diminuer la violence semblent progressivement récompensés.
Bagarres et agressions : la mauvaise réputation de la foire du Trône est-elle justifiée ?

La Foire du Trône est-elle surtout une foire d’empoigne ? Avec 3 millions de visiteurs par an, la plus grande fête foraine de France, qui se targue d'être aussi la plus vieille d'Europe, vient (encore) d'alimenter la chronique fait divers. Après la mort accidentelle d'un forain, percuté par la nacelle de son manège, dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 mai, une rixe entre plusieurs dizaines de personne a éclaté. « Des jeunes voulaient prendre des photos du drame, explique à Marianne Frédéric Papet, directeur de la communication de la Foire. Cela a énervé d'autres participants puis dégénéré avant l'arrivée de la police qui a dispersé tout le monde. »À LIRE AUSSI : Rixes en Essonne : "On n'est pas protégés de la même façon en banlieue qu'à Paris"Un coup d'œil aux réseaux sociaux indique que l'association entre Foire du trône et bagarres inspire toujours les commentaires : « Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'il y a des bagarres à la foire du trône ». Ou encore : « Cela fait des dizaines d’années que je fous plus les pieds là-dedans surtout avec des gosses ».Bagarres entre jeunesSi l'on remonte quinze ans en arrière, les épisodes violents médiatisés sont multiples. Le 10 avril 2007, un...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !