L'affluence de la manifestation anti-passe sanitaire a plus que doublé en une semaine à Avignon. Le chanteur Francis Lalanne s'est invité à la tête d'un cortège pacifique et festif.
Avignon : Francis Lalanne défile en tête du cortège contre le "viol" du passe sanitaire

La mobilisation a explosé, même selon la préfecture. Les autorités avaient dénombré 1 250 personnes dans le cortège du 17 juillet à Avignon. Un samedi plus tard, elle en recensait 3 000. Un chiffre évidemment contesté par les encadrants du rassemblement qui parlaient de 6 000 manifestants. Mais, quel que ce soit le décompte, l’affluence était très importante, a constaté Marianne sur place : la manifestation s’étendait sur plusieurs centaines de mètres. Le défilé dans le centre-ville s’est achevé sur la place du Palais des papes, animé par les traditionnels « liberté, liberté » ainsi que « résistance », et entonnant à l’occasion La Marseillaise.À LIRE AUSSI : "On cavale vers la vaccination obligatoire" : sueurs froides au sommet de l’Etat, dépassé par la quatrième vague« Liberté », c’est précisément ce qu’a inscrit un homme de 53 ans sur sa pancarte. « Il faut lutter, ce passe viole les valeurs les plus fondamentales de la République », glisse cet employé. Son métier fait partie des professions soumises à l’obligation de vaccination, et donc au risque de licenciement au 15 septembre en cas de non-respect. Pour cet homme, vacciné contre d’autres maladies, « le côté obscur du vaccin...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >