Le parti tenait ce samedi un conseil national. Devenu président du parti, Christian Jacob a souhaité renouveler l'exercice
Avec Jacob, LR se lance dans la thérapie de groupe

Durant sa campagne pour la présidence des Républicains, Christian Jacob l’avait promis : les réunions du conseil national (le parlement du parti) n’auraient plus rien à voir. Finie la litanie interminable de discours, place au débat!

Le nouveau patron de LR a tenu parole. Ce samedi, il a convoqué au siège du parti le premier conseil national depuis son élection. Les figures de LR (François Baroin, Rachida Dati, Brice Hortefeux) restées assises au premier rang, silencieuses (les deux premiers sont partis bien avant la fin). Les 350 cadres présents ont, eux, eu droit à deux minutes pour poser toutes les questions qu’ils souhaitaient à la nouvelle direction du mouvement.

Alors que depuis 2017 LR a plongé en enfer, cela a un côté thérapie de groupe. Les questions qui fâchent ne sont pas évacuées. Deux intervenants contestent l’exclusion, en cours de procédure, d’Erik Tegnér, adhérent du parti et devenu porte-parole dans les médias de Marion Maréchal. « La droite n’a pas vocation à être l’arrière-boutique d’Emmanuel Macron ni l’arrière-boutique de Marion Maréchal, réplique Aurélien Pradié, le nouveau secrétaire général. On...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !