CHANTIER - Avec 13 buts concédés sur ses six derniers matches, dont trois nouveaux lors de la réception de Bordeaux (4-3) dimanche, le PSG est victime d'une fragilité défensive qu'on lui a rarement connue. À court de temps de jeu, blessés ou en méforme, les défenseurs du club parisien ne respirent plus la sérénité.
Avec 13 buts encaissés en 6 matches, la défense du PSG pique sa crise

Le PSG ne sait plus défendre. Toujours aussi étincelant, avec une force de frappe presque inégalée dans les cinq grands championnats, le leader de Ligue 1 est rongé de doutes dans le secteur défensif. L'arrivée de Keylor Navas semblait pourtant avoir apaisé l'arrière-garde parisienne. Le 9 janvier dernier, LCI écrivait "Pour le PSG, la meilleure attaque, c'est la défense", un article sur l'implication défensive de tout le collectif, les quatre de devant (Neymar, Icardi, Mbappé et Di Maria) compris. Jusqu'au match à Nantes (1-2) le 2 février, soit 35 matches toutes compétitions confondues, l'équipe de Thomas Tuchel n'avait d'ailleurs encaissé que 19 buts, soit une moyenne de 0,54 but par rencontre, faisant d'elle la meilleure défense d'Europe. 

Mais depuis, l'eau a coulé sous les ponts. Et Paris n'est plus si souverain derrière. Dimanche 23 février, la réception de Bordeaux (4-3) a confirmé cette fébrilité dans l'aspect défensif. Les filets de Sergio (...)

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !