De nouvelles manifestations ont lieu au Soudan, après le coup d'Etat militaire, malgré la retour chez lui du Premier ministre Abdallah Hamdok.Des manifestants sont encore dans les rues mercredi..
Au Soudan, les manifestations continuent, le Premier ministre ramené chez lui

De nouvelles manifestations ont lieu au Soudan, après le coup d'Etat militaire, malgré la retour chez lui du Premier ministre Abdallah Hamdok.

Des manifestants sont encore dans les rues mercredi au Soudan pour protester contre un coup d'Etat militaire et l'arrestation de hauts dirigeants civils, notamment le Premier ministre Abdallah Hamdok, brièvement retenu puis ramené chez lui mardi soir, sur fond d'intense pression internationale.

De nombreux pays ont dénoncé un coup d'Etat militaire après l'annonce lundi par le général Abdel Fattah al-Burhane de la dissolution de toutes les institutions du Soudan et l'arrestation de leurs dirigeants civils par des soldats. Ces événements ont coupé court à une transition démocratique entamée en 2019.

A la suite du coup de force lundi, Washington a suspendu une part de son aide à ce pays d'Afrique de l'Est parmi les plus pauvres du monde, et l'Union européenne a menacé de suivre. Moscou a en revanche estimé que ces développements étaient "le résultat logique d'une politique ratée".

A voir :Au Soudan, la rue refuse le coup d'Etat et la communauté internationale fait pression

Tôt mercredi, après de nouveaux tirs de gaz lacrymogène sur des manifestants -dont quatre ont déjà été tués par balles, selon des médecins-, le Conseil de sécurité de l'ONU a renoncé à utiliser "les termes les plus forts" pour dénoncer le putsch. Et le Fonds monétaire international (FMI), dont les aides et l'allègement de la dette...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !