Une étude montre qu'un programme d'assainissement qui implique des villageois maliens a permis de réduire de moitié la défécation à l'air libre. La chercheuse Habiba Djebbari revient sur le succès de ce programme dans The Conversation. 
Au Mali, l'accès aux latrines mobilise la population

"L’assainissement est plus important que l’indépendance", déclarait Gandhi. Et pour cause : les sanitaires sont un gage de bonne santé, d’hygiène et de dignité. Dans les pays en voie de développement, leur accès est encore très limité, surtout dans les villages. 70 % de la population concernée habite dans les zones rurales des pays les plus pauvres.

En étudiant la région de Koulikoro au Mali, notre équipe de chercheurs (A. J. Pickering, H. Djebbari, C. Lopez, M. Coulibaly, M. L. Alzua) a établi les premières preuves scientifiques d’une amélioration de la croissance pondérale des enfants résultant de la mise en œuvre d’un programme d’assainissement. Nos travaux prouvent notamment que ce programme a réussi à réduire les retards de croissance chez les enfants en bas âge. L’analyse se base sur des mesures anthropomorphiques (taille et poids des enfants vis-à-vis de leur âge). Ce sont autant d’indicateurs de bonne santé et de bonne nutrition qui montrent que l’utilisation de toilettes, même rudimentaires, contribue à améliorer le bien-être des enfants. Pour ce travail, nous avons reçu le Best UNICEF Research Award 2015.

Enquête en...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !