L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rappelé vendredi le risque de migration de l'implant contraceptif Nexplanon dans les vaisseaux sanguins et dans le thorax.
Attention, l'implant contraceptif peut migrer dans le poumon

L'Agence du médicament a lancé une alerte concernant les implants contraceptifs installés sous la peau. Ces moyens de contraception ont migré dans le corps de certaines femmes. Une trentaine de cas ont été enregistrés depuis 20 ans. La technique de pose est manifestement en cause. Une des victimes s'est confiée devant la caméra de nos journalistes. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du07/12/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 7 décembre 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !