JUSTICE - Après Sylvie Goulard en début de semaine, c'est au tour de Marielle de Sarnez, numéro 2 du Modem, a été mise en examen ce mercredi soir pour "détournement de fonds publics" dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs des assistants de députés européens du parti centriste.
Assistants d'eurodéputés Modem : Marielle de Sarnez, numéro 2 du parti centriste, mise en examen

La vice-présidente du MoDem, Marielle de Sarnez, a été mise en examen ce mercredi pour "détournement de fonds publics" dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs des assistants de députés européens du parti centriste, a appris l'AFP de sources concordantes. Marielle de Sarnez a été mise en examen pour le contrat d'une ancienne assistante, selon une source proche du dossier. Concernant les contrats de cinq autres assistants examinés par les juges, elle a été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté, selon cette source. 

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !