Après 130 jours en prison, il est désormais en résidence surveillée à Tokyo dans des conditions très strictes.
Arrestation mise en scène, projet avorté de fusion Renault-Nissan, action diplomatique discrète... Les coulisses de l'affaire Carlos Ghosn, un an après

C’était il y a un an tout juste : le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn était arrêté au Japon. Son procès se tiendra au printemps, l'ex tout-puissant patron de l'alliance Renault-Nissan est poursuivi pour fraude fiscale et abus de bien social, il risque jusqu'à 15 ans de prison. Un an après sa spectaculaire arrestation, alors que ses enfants signent une tribune pour alerter sur la situation de leur père, franceinfo a pu en apprendre un peu plus sur les dessous de l'affaire.

L'arrestation mise en scène

Souvenez-vous de ces images diffusées par la télévision japonaise le 18 novembre 2018 : des hommes en costume sombre montent dans un jet blanc siglé Nissan qui vient de se poser en pleine nuit sur le tarmac de l’aéroport Haneda à Tokyo. La vidéo fera le tour des médias du monde. On apprendra par la suite que Carlos Ghosn n'a pas été arrêté à bord de l'appareil, mais plus tard, dans l'enceinte de l'aéroport, après avoir présenté son passeport.

Carlos Ghosn devenu gênant chez Nissan

Dès les premiers jours, les proches de Carlos Ghosn, ses avocats, ses enfants et sa femme, crient au complot. Ils pointent du doigt Nissan, dont les cadres voulaient "se...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !