"Ce qui se joue en ce moment [du point de vue de l'énergie], c'est une anticipation de la difficulté que nous pourrions rencontrer l'hiver prochain", affirme le directeur du centre de Géopolitique de l'énergie et des matières premières .
Appel à réduire nos consommations d’énergie : "On est en phase de déploiement d'un embargo vis-à-vis du pétrole russe", explique un spécialiste

"On est en phase de déploiement d'un embargo vis-à-vis du pétrole russe et on voit apparaître des tensions", explique le professeur d'économie à l'Université Paris Dauphine, et directeur du centre de Géopolitique de l'énergie et des matières premières Patrice Geoffron, dimanche 26 juin sur franceinfo. Il revient sur l’appel à réduire notre consommation d’énergie de la part des dirigeants des trois grands fournisseurs français, TotalEnergies, Engie et EDF en précisant que "ce qui se joue en ce moment, c'est une anticipation de la difficulté que nous pourrions rencontrer l'hiver prochain".

franceinfo : A priori, on est tenté de se dire que ce n'est pas dans l'intérêt des fournisseurs d'énergie d'appeler les Français à en consommer moins. C'est que le contexte est vraiment particulier ?

Patrice Geoffron : Oui, nous sommes dans une phase de guerre économique, qui est sans doute appelée à durer, et qui a comme épicentre l'énergie. Par ailleurs, des problématiques spécifiques qui sont liées à la disponibilité du parc nucléaire et à des problèmes sur l'hydroélectricité font que, quelle que soit l'énergie, on se tourne vers le gaz,...