Le dernier spectacle du comédien, qui est un succès d'audience pour la plate-forme, a déclenché l'ire de certains salariés.
Appel à la grève chez Netflix, divisé sur l’humoriste Dave Chappelle et ses blagues jugées transphobes et homophobes

Pour Netflix, la situation est inédite : plusieurs dizaines de salariés ont appelé leurs collègues à un mouvement de grève, mercredi 20 octobre, pour demander l’arrêt de la diffusion du spectacle de l’humoriste américain Dave Chappelle, intitulé The Closer et mis en ligne sur la plate-forme de streaming au début du mois.

Le groupe américain a dépensé 24,1 millions de dollars (20,7 millions d’euros) pour produire en exclusivité le one-man-show de soixante-douze minutes, dernier épisode d’une série de six « specials » joués par Dave Chappelle depuis 2017. Plus de dix millions de visionnages avaient été comptabilisés par Netflix dix jours après la sortie du programme, approuvé à 95 % par le vote des internautes sur le site agrégateurs de critiques Rotten Tomatoes.

En interne, The Closer n’a jamais fait l’unanimité. Avant sa diffusion, a révélé l’agence de presse Bloomberg, plusieurs salariés ont fait remonter à la direction de Netflix leurs inquiétudes sur le contenu du spectacle : en cause, un discours jugé souvent transphobe et homophobe, à même de provoquer et d’accentuer des discriminations contre la...

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !