Le président des Etats-Unis a dévoilé, mardi 28 janvier, ses principales propositions pour le Proche-Orient en l'absence des Palestiniens.
Annexion des colonies par Israël, "Jérusalem indivisible", Etat palestinien sous conditions... Ce qu'il faut retenir du plan de paix de Donald Trump

Benyamin Nétanyahou était tout sourire. Devant le Premier ministre israélien et en l'absence des Palestiniens, Donald Trump a présenté, mardi 28 janvier à Washington, un plan de paix très favorable à Israël. Plus exactement, le président des Etats-Unis en a "dévoilé les grandes lignes, mais c'est Benyamin Nétanyahou qui en a révélé les détails", selon le correspondant au Moyen-Orient de Radio France, Frédéric Métézeau.

Pourquoi le plan de paix préparé par Trump a peu de chances d'aboutir

Avec ce plan, Washington reconnaît Jérusalem comme "capitale indivisible d'Israël" et donne à l'Etat hébreu le droit d'annexer ses colonies en Cisjordanie. Quant au futur Etat palestinien, il ne pourrait voir le jour que sous de multiples conditions.

Toutes les dispositions sont détaillées dans un document de la Maison Blanche de 181 pages.

En fait il s'agit d'un projet de 181 pages à découvrir icihttps://t.co/Ua7LuUtUhy

— Frédéric Métézeau (@FredMetzo) January 28, 2020

Franceinfo vous résume les principales dispositions de ce projet, qui constituent, selon Le Monde, un "alignement sans précédent sur les exigences israéliennes".

Israël a le droit...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !