Anne Roumanoff, submergée par le désespoir, a bien failli commettre l'irréparable…
Anne Roumanoff : Elle a voulu en finir !

Tout semble lui réussir depuis ses débuts en 1987 dans La Classe, sur FR3, et son premier one woman show intitulé Bernadette, calme-toi ! un an plus tard, présenté au café-théâtre des Blancs-Manteaux, à Paris… Anne Roumanoff n'a en effet jamais cessé de flirter avec le succès, passant avec légèreté et talent de la scène – où elle excelle – à la radio et à la télévision, où ses chroniques caustiques font mouche à chaque fois.

Le public tout comme la critique s'accordent à l'unisson pour chanter ses louanges et encenser son humour acéré et son irrésistible sens de l'autodérision. La comédienne, qui a soufflé ses 55 bougies le 25 septembre 2020, a même été nommée officier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2015 ! Une consécration et une haute distinction qui auraient dû depuis longtemps rassurer sur ses capacités celle qui est par ailleurs diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po) ! Pourtant, il faut croire que sa popularité et la reconnaissance de ses pairs ne lui ont pas été servies sur un plateau d'argent, à tel point que cette maman de deux filles, Alice, 26 ans, et Marie, 18 ans, a même voulu en...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !