Le gouvernement souhaite faire passer le congé des pères de 14 à 28 jours. Une pause dans l'activité professionnelle qui n'est financièrement pas viable pour toutes les familles, estime la fédération.
Allongement du congé paternité : une "très bonne nouvelle", pour Familles de France même si "certaines familles ne peuvent pas se le permettre"

L'allongement du congé paternité de 14 à 28 jours - mesure qui sera intégrée au futur projet de loi de financement de la Sécurité sociale discuté en octobre et mis en oeuvre au 1er juillet 2021- est une "très bonne nouvelle", selon Chantal Huet, présidente de Familles de France, invitée de franceinfo mardi 22 septembre.

"Par contre, sur la période des 28 jours, cela nous semble un peu difficile parce que certaines familles ne pouvaient pas prendre ce congé de paternité et d'accueil pour la bonne raison que le budget familial ne pouvait pas le permettre", nuance-t-elle. Chantal Huet plaide donc pour laisser le "libre choix" aux pères.

franceinfo : Ce doublement du congé paternité, est-ce une bonne nouvelle pour vous ?

Chantal Huet : Effectivement, c'est une très, très bonne nouvelle puisque Familles de France demandait à ce qu'il y ait une vraie politique publique d'accueil du jeune enfant. Remettre le rôle du papa dans ce nouveau mode de garde pour aider la maman est tout à fait justifié. Et effectivement, cela nous permet de dire qu'on arrive enfin à une égalité femme/homme. Et ça, c'est très important, puisqu'on sait très bien que les 1 000 premiers...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !