La quasi totalité de la France est en alerte rouge aux pollens de graminées. Le réchauffement climatique et la pollution favorise le développement des allergies qui concerne près d'un quart de la population.
Allergies : "Les pollens de graminées on en a jusqu'à la mi-juillet ou fin juillet", prévient un allergologue

"Les pollens de graminées on en a jusqu'à la mi-juillet ou fin juillet, c'est pas près de finir", a expliqué lundi 1er juin sur franceinfo Edouard Seve, médecin allergologue à Fontainebleau et vice-président du Syndicat des allergologues. La quasi-totalité de la France est en alerte rouge pour ce type d'allergène. Le docteur Edouard Seve indique qu'un Français sur quatre souffre d'allergie, un phénomène en hausse notamment avec le réchauffement climatique. La plupart des symptômes comme les éternuements et les yeux rouges sont bien distincts de ceux du Covid-19, souligne le médecin.

franceinfo : Les allergies aux pollens arrivent aussi plus tôt qu'avant dans la saison, le réchauffement climatique est-il en cause ?

Edouard Seve : Oui, en effet, parce qu'il y a plus de pollens qui vont arriver plus tôt. On va être au contact plus longtemps. Il y a aussi les changements au niveau de tout ce qu'on a planté, on a planté beaucoup de bouleaux dans les villes parce que c'est un arbre qui pousse bien et qui résiste bien sauf qu'il est assez allergisant.En ce moment, on est en plein dans le rouge pour les graminées sur toute la France, quasiment. En Corse, il y en...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !