Le président français Emmanuel Macron avait déclenché la colère d'Alger après avoir accusé le système "politico-militaire" algérien d'entretenir une "rente mémorielle". 
Algérie : le président Abdelmadjid Tebboune prédit "un retour à la normale" des relations avec la France

Vers un apaisement des tensions ? Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a prédit vendredi 26 novembre, "un retour à la normale" des relations avec la France, en pleine crise, à condition qu'elles se fassent sur une base d'"égal à égal".

Le président français Emmanuel Macron avait déclenché la colère d'Alger après des propos, rapportés le 2 octobre par le quotidien français Le Monde, accusant le système "politico-militaire" algérien d'entretenir une "rente mémorielle". D'après le quotidien, il avait questionné l'existence d'une nation algérienne avant la colonisation française.

Le président Algérien demande d'être considéré d'égal à égal

En signe de protestation, l'Algérie a rappelé son ambassadeur en France et interdit le survol de son territoire aux avions militaires français desservant le Sahel, où sont déployées les troupes de l'opération antijihadiste Barkhane. Interrogé sur cette crise diplomatique lors d'une interview avec des médias algériens diffusée vendredi soir par la télévision officielle, Abdelmadjid Tebboune a affirmé qu'"il faut bien que ces relations reviennent à la normale, à condition que l'autre partie [la...