INTOXICATION - Plusieurs arrêtés préfectoraux interdisent la pêche et la vente des coquillages le long du littoral Atlantique. Une nouvelle quit tombe au plus mal en ce 1er week-end de réouverture des plages. La faute au Dinophysis, une algue toxique qui prolifère depuis plusieurs jours.
Alerte à l'algue toxique : la pêche à pied interdite sur une partie du littoral Atlantique

Son nom : Dinophysis. Cette algue marine microscopique qui provoque la toxicité des coquillages fait son grand retour tout le long de la façade Atlantique. Des arrêtés préfectoraux interdisent la pêche professionnelle et de loisir, ainsi que la vente de coquillages pour éviter les intoxications des consommateurs sur de nombreux secteurs côtiers : baie de la Vilaine dans le Morbihan, île d'Aix en Charente-Maritime, bassin d'Arcachon en Gironde, etc. Le préfet de Loire-Atlantique a étendu la zone d'interdiction d'Assérac à Saint-Michel-Chef-Chef. 

Afin de connaître les zones précises et les espèces concernées, vous pouvez consulter cette carte interactive publiée par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Il est également nécessaire de consulter les sites des préfectures et l'affichage en mairie.  Mais d'où provient le Dinophysis et comment expliquer cette prolifération qui tombe au plus mal en ce 1er week-end de retour sur les plages après 2 mois de confinement ? LCI a (...)

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !