6 560 emplois seront supprimés chez Air France et un millier au sein de sa filiale régionale Hop!. Le groupe prévoit que le niveau d'activité de 2019 ne reviendra pas avant 2024
Air France et sa filiale Hop! vont supprimer 7580 emplois d'ici fin 2022

Le plan d’Air France se dessine. Le groupe a détaillé, vendredi 3 juillet, son intention de supprimer 6 560 emplois au sein de la compagnie aérienne phare et un millier d’autres dans sa filiale régionale Hop! pour adapter ses effectifs à la crise sanitaire qui frappe durement l’ensemble du secteur aérien.

« Pour Air France, les projections des besoins d’effectifs font apparaître une baisse de 6 560 emplois à l’horizon fin 2022, sur un total actuel de 41 000 », précise le groupe dans un communiqué. « Les nombreux départs naturels prévus sur la période (plus de 3 500) permettront de compenser plus de la moitié de cette réduction d’emplois grâce à une pyramide des âges favorable », ajoute l’entreprise.

« Pour Hop!, le redimensionnement de l’activité et la restructuration de la compagnie, liée notamment à la simplification de la flotte, entraînent à l’horizon des trois ans une réduction de 1 020 emplois sur un effectif actuel de 2 420. En prenant en compte les départs naturels estimés, le sureffectif reste d’environ 820 à fin 2022 », indique Air France.

Prêt de l’État. Le groupe souligne que la pandémie de coronavirus a...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !