Un très bon spectacle au Théâtre La Bruyére, porté par un bouche-à oreille mérité :  "Aime comme Marquise" de Philippe Froget, mise en scène par Chloé Froget. 
"Aime comme Marquise" au Théâtre La Bruyère : un joli spectacle sur Thérèse Du Parc, comédienne qui connut Molière, Racine et Corneille

Il faut d’emblée féliciter la persévérance d’une équipe : monter la pièce d’un auteur peu connu, "Aime comme Marquise", avec des acteurs fort peu connus eux-mêmes, dans un grand théâtre parisien (La Bruyère) qui "essaie" l’œuvre deux jours par semaine (dont le lundi, habituel jour de relâche). Et réussir un bouche-à-oreille qui fait que la salle où nous entrons, sans être pleine, est honorablement remplie.

Pour que nous constations, au bout d’une heure quarante de spectacle, que ledit bouche-à-oreille, non content de rencontrer en écho l’année Molière à travers l’histoire qui nous a été contée, nous a conduit pas à pas vers une émouvante évocation, à la fois vive et intelligente, très joliment mise en scène et sans temps mort, d’un personnage qui a su piquer notre curiosité. A travers deux actrices : Thérèse Du Parc, comédienne et danseuse insolente, insoucieuse et ambitieuse au début, la Du Parc ensuite, sacrée star, si ce mot pouvait s’appliquer au siècle de Louis XIV, après sa création du rôle-titre de l’Andromaque de Racine…

La Du Parc -ou Marquise, son surnom, donné par celui qui la découvrit, le comédien...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !