Plusieurs compagnies aériennes sud-africaines, déjà dans la tourmente, risquent de ne pas franchir l'épreuve du coronavirus. 
Afrique du Sud : face au coronavirus, une compagnie aérienne régionale cesse ses activités

La compagnie régionale South Africa Express (SAX) vient d'annoncer qu'elle interrompait totalement son activité à compter du 18 mars 2020, "à la lumière des développements récents défavorables, y compris l'épidémie de Covid-19", a-t-elle déclaré dans un communiqué. Tout le personnel non essentiel est placé en chômage technique et les clients redirigés vers d’autres compagnies.

La décision semblait inéluctable en raison des pertes financières accumulées depuis une dizaine d'années. Elles sont estimées à plus de 1,2 milliard de rands (60 millions d'euros), et ce malgré une aide de l'Etat en septembre 2019 s'élevant à 300 millions de rands (15 millions d'euros). Une aide qui devait assurer les liquidités financières de la compagnie afin de l'aider à poursuivre son activité.

SAX va désormais se pencher sur la réorganisation de son réseau, mais elle annonce aussi devoir rationaliser ses activités, sans plus de précisions.

L’annonce de la fermeture des frontières le 15 mars 2020 par le président Cyril Ramaphosa sonne comme un coup de grâce pour l’aviation aérienne nationale. Les dessertes internationales sont interrompues. Et sur le...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !