La ville de 200 000 habitants, située au sud du pays est le théâtre de vifs affrontements entre l'armée afghane et les talibans.
Afghanistan : l'armée appelle les habitants de Lashkar Gah, où 40 civils ont été tués, à évacuer la ville pour en chasser les talibans

L'armée afghane a appelé mardi 3 août les habitants de Lashkar Gah, dans le sud de l'Afghanistan, à évacuer la ville, théâtre de combats urbains, en vue d'une opération visant à en déloger les talibans. "Nous vous demandons de quitter vos maisons dès que possible. Nous allons affronter" les talibans et "les combattre durement", a annoncé le général Sami Sadat, plus haut gradé de l'armée dans le Sud afghan, dans un message audio qu'il a demandé aux médias de diffuser.

"Nous ne laisserons pas un seul taliban en vie (...) Partez dès que possible afin que nous puissions entamer notre opération", a-t-il ajouté. Plus tôt mardi, la Mission de l'ONU en Afghanistan avait exprimé dans un tweet "sa profonde inquiétude pour les civils afghans à Lashkar Gah, où les combats s'intensifient", appelant à "la cessation immédiate des combats dans les zones urbaines". Elle avait indiqué que les civils étaient particulièrement victimes de l'offensive au sol des talibans et des bombardements de l'armée afghane, précisant que 40 civils avaient été tués et 118 blessés ces dernières 24 heures au cours des combats dans Lashkar Gah, ville de 200 000 habitants.

Vive...

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !