JUSTICE – Trois personnes mineures ont été interpellées et mises en examen dans le cadre de l'affaire Mila, cette adolescente menacée de mort pour avoir critiqué l'islam en janvier dernier.
Affaire Mila : trois mineurs identifiés, interpellés et mis en examen

Sa voix, ses cheveux violets, ses grands yeux clairs ont marqué les esprits autant que ses propos. En janvier dernier, le prénom de Mila est devenu un des hashtags les plus utilisés sur les réseaux sociaux. Cette adolescente de 16 ans, au visage adulte, avait le 18 janvier vivement critiqué l'islam dans un post sur Instagram. "Je déteste la religion. Le Coran est une religion de haine, l'islam, c'est de la merde (...) je dis ce que je pense ! Je ne suis pas raciste, mais pas du tout. On ne peut pas être raciste d'une religion. (…) Votre religion, c'est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. Vous m'insultez et vous me menacez de mort, vous n'êtes bons qu'à ça", déclarait notamment Mila dans son post. 

Suite à ces propos, la jeune fille avait été menacée de mort et harcelée sur les réseaux sociaux. L'adresse de son lycée et de son domicile notamment avaient été diffusées sur les réseaux sociaux. Mila avait été placée sous (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !