EXTORSION - Un masque en latex à l'effigie du ministre des Affaires étrangères, beaucoup de culot et 50 millions d'euros : l'affaire rocambolesque du "faux Le Drian" sera jugée en correctionnelle à Paris, avec 7 prévenus à la barre, dont le célèbre escroc Gilbert Chikli.

Avec pour seules armes un masque et beaucoup d'audace, ils ont réussi à extorquer plus de 50 millions d'euros à de riches personnalités en se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian, l'actuel ministre des Affaires étrangères. Sept personnes seront jugées par le tribunal correctionnel de Paris pour "association de malfaiteurs", "escroquerie en bande organisée" ou "prise du nom d'un tiers". Issue principalement du milieu franco-israélien, la bande a pour leaders deux hommes déjà connus de la justice française: Gilbert Chikli, 54 ans, et Anthony Lasarevitsch, 35 ans. Le premier, dont l'histoire a inspiré le film "Je compte sur vous", est désormais surnommé le "roi de l'arnaque". Ce Franco-israélien a notamment inventé la combine du "faux ordres de virement" (Fovi) ou du "faux président", un procédé devenu classique où des malfaiteurs se font passer pour des chefs d'entreprises afin de se faire transférer de grosses sommes d'argents par des (...)

Vidéo : Le récap de l'actualité du jour... vu de Twitter !