Ce témoin est l'homme chez qui Adama Traoré s'était réfugié avant d'être interpellé en juillet 2016.
Affaire Adama Traoré : la famille Traoré dépose plainte pour "témoignage mensonger" contre un témoin-clé

La famille d'Adama Traoré a déposé plainte pour "témoignage mensonger" contre un témoin-clé dans l'enquête sur la mort du jeune homme noir en juillet 2016 lors d'une interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, a appris franceinfo auprès de l'avocat Maître Yassine Bouzrou jeudi 16 juillet, confirmant une information de l'AFP.

Ce témoin est l'homme chez qui Adama Traoré s'est réfugié avant d'être interpellé par des gendarmes. Il a été entendu quatre fois dans le cadre de cette enquête, le 19 juillet 2016, le 1er août 2016, le 16 juin 2020 et le 2 juillet 2020 et "il dit tout et son contraire", commente Yassine Bouzrou.

Des déclarations "contradictoires" pour la famille

Dans la plainte de la famille Traoré que franceinfo a pu consulter, il est rappelé que ce témoin disait le 19 juillet 2016 qu'Adama Traoré était entré "en courant" dans son appartement, mais que le 1er août 2016, devant l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), il affirmait finalement que le jeune homme "était allongé contre la porte de son domicile, qu'il était essoufflé, qu'il respirait bruyamment et qu'il ne pouvait se relever", tout en...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !