ALTERCATION - Plusieurs policiers ont dû intervenir samedi 20 juin dans un complexe immobilier de Göttingen, dans le centre de l'Allemagne, pour préserver les mesures de quarantaine imposées à ses quelque 700 habitants, dont 120 testés positifs au coronavirus.
A Göttingen, des policiers allemands blessés par des habitants ulcérés par leur mise en quarantaine

Des scènes d'extrême violence à Göttingen, en Allemagne. Samedi 20 juin, des policiers ont été blessés lors d’affrontements avec les habitants d’un immeuble, placés en quarantaine après que 120 résidents sur 700 eurent été testés positifs au coronavirus.

Les scènes de violence ont éclaté lorsque des habitants du complexe résidentiel ont tenté de forcer le passage à travers une barrière métallique mise en place pour maintenir chez eux les 700 résidents afin d'enrayer la propagation du coronavirus.  "Certains ont lancé des pierres, des bouteilles et des lattes en bois sur les policiers", a raconté aux journalistes le chef de la police de Göttingen Uwe Luehrig. En quarantaine depuis le 18 juin Les habitants de la résidence avaient été placés en quarantaine jeudi 18 juin, après la découverte parmi eux de deux cas de contamination. Vendredi 19 juin, 120 habitants avaient été testés positifs. Göttingen reste l'un (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !