Répondant aux critiques, Stéphane Richard assure que l'exposition aux ondes n'est pas différente avec la 5G et qu'elle permet un gain d'énergie par rapport à la 4G.
5G : "On ne va pas forcer les Français à accepter quelque chose dont ils ne veulent pas", assure le PDG d’Orange

"On ne va pas forcer les Français, et les maires en particulier, à accepter quelque chose dont ils ne veulent pas", a assuré Stéphane Richard, le PDG d’Orange, jeudi 2 juillet sur franceinfo, à propos du déploiement de la 5G en France qui suscite l’hostilité dans une partie de l’opinion. Mais "il n'y a aucune raison de penser que la 5G, du point de vue de l'exposition aux ondes électromagnétiques, est différente de la 4G", a-t-il souligné. Répondant aux critiques des écologistes, Stéphane Richard a affirmé que "la 5G, par rapport au dérèglement climatique, est beaucoup plus une solution qu'un problème".

Interrogé sur les conséquences économiques de la crise du coronavirus et les suppressions d'emplois de certaines entreprises, le PDG d’Orange a annoncé l’embauche de 2 000 apprentis à la rentrée.

Entendez-vous les inquiétudes des maires et de la Convention citoyenne pour le climat qui demandent un moratoire ?

Bien sûr, je les entends. Je ne les entends pas qu'en France d'ailleurs, parce que c'est une petite musique européenne. Aux États-Unis, on a déjà démarré depuis un moment le déploiement de la 5G, en Asie aussi. Mais c'est vrai qu'en...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !