Le ministre de l'Intérieur affirme que des manifestants ont ciblé son domicile des Alpes-de-Haute-Provence, où résident sa femme et sa fille. Les faits se seraient produits ce jeudi 22 novembre.
IllustrationAFP

La maison de Castaner "attaquée" par les gilets jaunes : coup dur pour le ministre

Pris pour cible. En première ligne face à la mobilisation des gilets jaunes, Christophe Castaner fait preuve de fermeté. Il n’hésite d’ailleurs pas à dénoncer les comportements violents de certains manifestants.

Et ceci ne semble pas plaire à tout le monde. Il a révélé vendredi 23 novembre, lors d’une rencontre avec les lecteurs du Midi Libre à Nimes, que son domicile a été pris d’assaut par certains gilets jaunes.

"Il y a eu des violences, des insultes, des attaques racistes, antisémites, homophobes. À l’inverse, ma maison personnelle à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), où j’ai ma femme et ma fille, a été attaquée hier (jeudi 22 novembre) par les gilets jaunes. Ils étaient là devant à faire des selfies, à poster des messages sur Facebook. Je trouve ça insupportable. Qu’ils m’attaquent, qu’ils m’insultent, qu’ils trouvent que je sois nul, je l’entends... Mais qu’on ne touche pas à ce qui relève du privé", s’est-il indigné.

A lire aussi :Un "gilet jaune" armé d’explosifs voulait rencontrer Macron

La maison de Castaner "attaquée" par les gilets jaunes : ce n’est pas la première fois…

Le ministre a précédemment connu d’autres déboires.

Alors qu’il était à la fois porte-parole du gouvernement et maire de Forcalquier, la même maison avait été vandalisée de nuit, comme le révélait France Info en juillet 2017.

"Castaner nous aussi on va te vacciner, fais attention" pouvait-on lire sur le mur d’enceinte de son domicile et sur d’autres murs de la commune.

En cause ? L’annonce faîte par la ministre de la Santé, Agnès Buzin. Elle voulait rendre obligatoires 11 vaccins pour les enfants de moins de deux ans, dès 2018.

Vidéo : Christophe Castaner est-il riche ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.