Augmentation du cours du pétrole, mesures votées en loi de finances 2018, etc. Autant de mouvements qui ont contribué à baisser le niveau des retraités. Certains ont toutefois été touchés plus que d'autres…
IllustrationIstock

On sait qui sont les retraités perdants de l’année 2018 : de nombreux facteurs en leur défaveur

-0,4% en moyenne ! Telle a été la baisse du niveau des ménages français entre janvier et octobre 2018, d’après l’Insee. En cause ? La remontée des cours du pétrole et des mesures votées en loi de finances de cette même année : hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et bascule entre une baisse des cotisations sociales et une hausse de la CSG, rappelle Le Figaro.

L’or noir a ainsi plus que contribué à contrecarrer les efforts employés par le gouvernement. Selon une étude de l’Insee, en résulte l’annulation des gains de pouvoir d'achat liés aux réformes sur les prélèvements sociaux.

Pis, ces mouvements ont conduit a affecté le budget mensuel des Français de 7 euros en octobre 2018 (au lieu des 12 attendus). Dans le détail, 8 euros sont dus à la hausse du cours du brut et 4 autres euros à la remontée de la fiscalité énergétique. Soit 12 euros de perte mensuelle à laquelle l’on doit soustraire le gain de 5 euros, obtenus grâce au jeu de bascule entre la CSG et les charges sociales.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.