La réformes fiscales initiées par le gouvernement depuis le début de l'année impactent de plein fouet le pouvoir d'achat de millions de retraités. Sauf si votre revenu annuel est inférieur à…
Istock

A la question : faites-vous partie des personnes qui échappent à la hausse de la CSG cette année ? Sachez qu’environ 40 % des retraités sont épargnés. Depuis plusieurs mois, une circulaire émanant de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) a été publiée. Laquelle circulaire met en exergue les seuils de revenus à ne surtout pas dépasser afin d’être exonéré de la fameuse Contribution Sociale Généralisée (CSG).

A lire aussi : Retraités, futurs retraités : ce qui change pour vous en 2018

14 404 euros pour une personne seule

Dans le détail, pour éviter, en tant que retraité, d’avoir à subir une hausse de ladite contribution, votre revenu fiscal de référence doit être inférieur à 14 404 euros si vous vivez seul. En couple, ce montant ne doit pas dépasser les 22 096 euros.

En dessous de ces seuils et si vous êtes retraité, vous bénéficiez donc d’un taux réduit de la CSG. Mais si tel n’est pas le cas et que vos revenus se révèlent supérieurs à ces différents plafonds, vous faites alors partie des foyers touchés par cette augmentation. Laquelle, pour rappel, correspond à une hausse portée à 1,7 point.

En vidéo - Le duel de l'éco : Le geste du gouvernement en faveur des retraités est-il suffisant ?

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.