Réforme des retraites : les belles carrières, dangereusement pénalisées par le passage aux points ?

Autre danger, alerte Capital : le passage aux points. Ce dernier pourrait sérieusement grever les pensions de ces salariés aux carrières dites "ascendantes". Parce que la valeur du point sera nécessairement sujette à fluctuation, et qu’elle évoluera mécaniquement moins rapidement que ne peuvent le faire les salaires, ces Françaises et ces Français aux parcours professionnel dynamique accuseront nécessairement la différence. Les points acquis à la sueur du front ne profiteront pas de la même revalorisation que leurs rémunérations… Une situation qui s’inverse cependant pour les carrières dites déclinantes : parce que leurs émoluments sont moins forts, et surtout progressent moins vite,  le point sera davantage revalorisé, indique le magazine.

Par ailleurs, le mode de transition finalement retenu par le gouvernement ne sera pas sans incident sur le niveau de pension de ces contribuables. Le scénario qui leur est le plus favorable consiste à conserver les droits acquis dans le précédent système et à proratiser le résultat. Toutes celles et ceux dont l’essentiel de la carrière a eu lieu avant 2025 pourrait donc miser plus longtemps sur les règles actuellement en vigueur. Dans le cas inverse, en revanche, les droits acquis au cours de carrières dynamiques risquent de nouveau une sous-évaluation, pour les mêmes raisons que celles évoquées précédemment.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.