L'Agirc-Arrco, qui prépare sa fusion, a récemment mené l'enquête : pour bien vivre sa retraite, certaines mesures doivent être prises dès 42 ans. Découvrez les conseils délivrés par les principaux concernés.
IllustrationIstock

Tout ce que vous auriez du faire dès 42 ans pour préparer votre retraite : les conseils des néos-retraités

Ils sont 10 934 à avoir été interrogés. Tous sont récemment retraités, puisqu’ils ont cessé de travailler il y a moins de trois mois. Et un conseil revient majoritairement : il est essentiel de s’informer sur les droits à la retraite dès 42 ans pour pouvoir bien la préparer. Sans quoi, vous pourriez ne pas être en mesure d’estimer correctement l’impact de vos décisions professionnelles. C’est le principal constat de l’enquête menée par OpinionWay pour l’Agirc-Arrco, qui organisent actuellement les 3ème Rendez-vous de la retraite, ainsi que le rappelle le site spécialisé Dossier Familial.

A lire aussi : Retraite complémentaire : cette très mauvaise nouvelle qui vous attend pour 2019

Seuls 13% des sondés déclarent s’être informés sur leurs droits de retraites avant 50 ans. 29% d’entre eux l’ont fait à 50 ans et l’écrasante majorité (58%) ne l’ont pas fait avant 55 ans. Tous regrettent de ne pas y avoir prêté attention dès 42 ans. C’est d’ailleurs leur conseil aux futurs retraités : s’y prendre tôt ! Car cette absence de préparation a un impact direct sur leur pension de retraite. 30% d’entre eux la jugent "légèrement inférieure" à ce qu’ils pensaient percevoir et 17% disent même qu’elle est nettement inférieure", souligne Dossier Familial. Près de 7 retraités sur 10 auraient repensés leur choix de parcours s’ils avaient su à quoi s’attendre. Sont notamment pointés du doigt les arrêts de travail pour maladie, le chômage, mais aussi les congés parentaux ou le travail à temps partiel.

Par ailleurs une faible minorité sont au fait de l’ensemble des droits dont ils disposent : seuls 28% d’entre eux sont conscients que le mariage offre plus de droits (réversion) que le pacs ou le concubinage.

Tout ce que vous auriez du faire dès 42 ans pour préparer votre retraite : que faire avant ?

En pratique, comme l’expliquait Planet, il est même possible de préparer son épargne avant 42 ans. En 30 et 40 ans, il est conseillé d’investir dans des placements risqués, de façon à maximiser vos gains potentiels. Sont conseillés les actions, les comptes-titres ordinaires (OPCVM, Sicav et FCP, par exemple). N’hésitez pas non plus à opter aussi pour des placements plus sûrs comme le PEA, le PEE ou de l’immobilier locatif.

Plus tard, gardez à l’esprit qu’il est encore temps de placer de l’argent. Toutefois, plus vous avancez en âge mieux vaut, en théorie, miser sur des investissements sécurisés. Vous pouvez de toute façon dynamiser votre épargne avec des placements plus rentables comme les actions, mais ne gardez pas tous vos œufs dans le même panier.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Un malus sur les retraites complémentaires en 2019

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.