Chômage partiel : quid du régime à point ?

Pour les autres, c'est à dire celles et ceux qui partiront à la retraite après la réforme – si tant est qu'elle soit votée –, l'impact sur la pension est avéré. Il devrait cependant rester limité.En effet, comme c'est déjà le cas pour le régime complémentaire Agirc-Arrco, le nouveau système de retraite devrait se baser sur un calcul de la pension par points et non par trimestre. Ce faisant, le nombre de points cumulés au court du parcours professionnel influence directement le montant de la pension après la cessation d'activité.

Or, comme dit précédemment, les chômeurs partiels ne cumulent pas de points. Dans ce cas, plus la rémunération est haute, plus l'absence de travail se fera sentir. Capital cite les calculs du cabinet Optimaretraite qui estime que, pour un salarié dont le revenu annuel est de 96 000 euros, un mois chômé implique une perte de 72,31 euros par an, une fois à la retraite. Pour un autre travailleur dont les gains à l'année s'élèvent à 24 000 euros, ce handicap ne devrait représenter "que" 9,05 euros par an.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.