Sommaire

Réforme des retraites : ces autres fonctionnaires qui pourraient coûter cher

Les enseignants, rappelle Capital, ne sont pas les seuls fonctionnaires susceptibles de coûter cher à la collectivité. Pour le ministère de la Défense, l'État devrait avancer 1,79 milliard d’euros de plus chaque année, tandis que pour l’ensemble des agents restant le montant à régler grimpe à 3,4 milliards d’euros. La dépense globale, précise donc l’Iref, s’élèverait potentiellement à 13,32 milliards. Sous réserve que le gouvernement décide donc du rattrapage des primes des enseignants. 

Sur ces 13,32 milliards, indique le magazine, il faut cependant retrancher les sommes que l'État verse déjà du fait de la partielle intégration des primes dans le calcul des pensions des fonctionnaires. Au total, cela représente 413 millions d’euros. Ce qui ramène la hausse à 12,9 milliards.

Cependant, il importe de rappeler que les fonctionnaires ne devraient pas, a priori, profiter de la réforme des retraites. Exception faite de quelques uns… "Il s’agit de ceux qui sont tout de suite entrés dans les grands corps ou en tant que cadre supérieur de la fonction publique, car ils ont passé directement les concours. L’inverse, ceux qui ont commencé plus modestement et qui ont gravi des échelons via des concours internes seront pénalisés", rappelait Luc Rouban, directeur de recherche au CNRS, en août 2019.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.