En cas d'arrêt de travail pour cause de maladie, vous continuez à acquérir vos droits et à cotiser en vue de préparer votre retraite. Enfin, la plupart du temps...

Comme bien souvent avec les règles, il y a, d'un côté, la théorie, de l'autre, les exceptions. Tel que le rappelle le site info-retraite, les arrêts maladie ont "un impact limité sur l’acquisition des trimestres nécessaires au départ à la retraite. Mais s’ils sont répétés ou de longue durée, ils peuvent faire baisser le montant de votre pension". Aussi, est-il recommandé de bien vous renseigner auprès de différents régimes dont vous dépendez. Vous pouvez, en effet, parfaitement vous retrouver en arrêt maladie durant une année et acquérir un trimestre de retraite, sans pour autant engranger de nouveaux points. C'est le cas, précise le site Malakoff Mederic, si vous avez, par exemple, subi différents arrêts inférieurs à 60 jours consécutifs à chaque fois, mais dont la durée cumulée dépasse les 60 jours.

60 jours d'arrêt valent un trimestre ?

De fait, la règle veut qu'en cas de maladie, si vous avez dû cesser votre activité professionnelle durant 60 jours (qu'ils soient ou non consécutifs) pour cause de maladie ou d'accident de travail, vous avez, là encore, droit à un trimestre.

Quid des caisses de retraite complémentaire ?

Pour ce qui concerne les caisses de retraite complémentaire fédérées par l'Agirc et l'Arrco, vous avez la possibilité d'acquérir des points, mais sous trois conditions cependant. Vous devez, en premier lieu, être effectivement affilié à une caisse de retraite complémentaire au moment de l'arrêt du travail, être, également, en incapacité de travailler pour une durée d'au moins égale à 60 jours consécutifs, rappelle le site Malakoff Mederic. Enfin, vous devez bénéficier d'indemnités journalières ou d'une pension d'invalidité émanant de la Sécurité sociale.

Publicité
Sachez, par ailleurs, que les points de retraite obtenus durant votre arrêt sont calculés sur la base de ceux acquis l'année précédent votre interruption d'activité. L'année en question est alors considérée comme la période faisant foi. Votre caisse de retraite attribuera, ainsi, des points pour chaque jour indemnisé, conclut le groupe de protection sociale.

En vidéo - Le duel de l'éco: Le geste du gouvernement en faveur des retraités est-il suffisant ?


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet