En matière de retraites complémentaires, il existe ce que l’on appelle la RAFP, pour Retraite Additionnelle de la Fonction Publique. Destinée aux fonctionnaires, la RAFP permet d’améliorer de façon significative le montant de sa retraite.

Qu’est-ce que la RAFP ?

Entrée en vigueur en 2005, la RAFP, Retraite Additionnelle de la Fonction Publique, est une prestation de retraite complémentaire pour les agents de l’Etat. À l’instar de la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO pour les salariés du secteur privé, il s’agit d’un complément de retraite destiné à augmenter le montant de la retraite des fonctionnaires. La RAFP s’additionne ainsi au montant de la retraite du régime de base de la Sécurité sociale.

Comment fonctionne la RAFP ?

Publicité
La Retraite Additionnelle de la Fonction Publique fonctionne sous le principe de la retraite complémentaire à points. Au fur et à mesure de sa carrière, un fonctionnaire accumule des points de retraite. Ces derniers peuvent être plus ou moins nombreux en fonction de l’ancienneté et des diverses primes et indemnités reçues tout au long des années d’exercice professionnel. Lorsqu’un fonctionnaire remplit les conditions pour en bénéficier (il faut notamment avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite), les points acquis sont transformés en capital grâce à un jeu de calcul entre valeur du point, valeur de service et coefficients de majoration. Pour en savoir plus, sachez qu’il existe en ligne des simulateurs qui permettent d’estimer le montant de la RAFP en quelques clics seulement.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet