En poursuivant votre activité professionnelle après l'âge légal de la retraite, vous pouvez augmenter votre pension jusqu'à 5 % par année travaillée. C'est le principe de la surcote. Mode d'emploi.
IllustrationIstock

Retraite : c’est quoi la surcote ? 

Instauré par la loi Fillon en 2003, la surcote est un dispositif qui permet d’augmenter le montant de sa retraite de base en travaillant plus longtemps. Il existe dans la plupart des régimes de retraite*.

Pour l’obtenir, certains critères sont à respecter : avoir cotisé suffisamment de trimestres, tous régimes confondus, atteindre l’âge minimal de départ en retraite et choisir de continuer à travailler. Ces trois conditions réunies vous permettent de bénéficier d’une surcote. Votre retraite est alors majorée de 1,25 %** par trimestre civil travaillé. La surcote ne se déclenche qu’à partir de l’âge légal de départ, même si vous avez réalisé une carrière longue.

En plus : la majoration de votre pension de base est acquise à vie pour tous les versements que vous aurez par la suite.

Sachez-le : à l'inverse, l'assuré qui prend sa retraite avant le taux plein subit une décote de sa pension de retraite en fonction du nombre de trimestres manquants.

* Il existe une surcote pour tous les régimes, mais cette dernière peut obéir à des règles spécifiques.** pour les fonctionnaires, le taux est de 1,25 % pour les trimestres validés depuis 2009. Pour les professions libérales, la surcote est de 0,75 % et pour le régime des indépendants, 1,25 %.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Retraite : ce que vous devriez faire avant 70 ans

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.