Tous les retraités en profitent-ils au même niveau ?

Si l’écrasante majorité des retraités bénéficient d’un ou plusieurs de ces dispositifs, cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont aussi profitables à tous les anciens actifs. Cette redistribution visant avant tout à réduire les inégalités, elle est donc plus avantageuse pour les démunis.

"Pour les retraités qui perçoivent une pension inférieur à 680 euros par mois, les dispositifs de solidarité représentent 49% des montants versés", explique la DREES, qui souligne cependant que les Françaises et les Françaises qui touchent des pensions de retraite plus forte que la moyenne, à partir de 1 900 euros mensuels, peuvent compter sur ces mécanismes pour assurer environ 10% de leurs revenus.

Le statut joue aussi beaucoup puisqu’en moyenne, ces aides gonflent les revenus des fonctionnaires de 22,1% contre 13,3% dans le privé. C’est notamment dû au fait que les agents partent souvent plus tôt. Les militaires, les policiers ou les pompiers viennent grossir ces statistiques, par exemple. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.