Sommaire

Retraite au Maroc : le coût de la vie

Retraite au Maroc : le coût de la vie

Immobilier : Louer un logement au Maroc est avantageux dans certains quartiers pour les résidents étrangers. D'après les chiffres de la Maison des Français de l'étranger, il faudra compter un loyer de 700 euros pour un appartement de trois pièces à Agadir, 610 à 1 100 euros pour la même superficie à Casablanca, 350 à 525 euros àFès  et 780 euros à Marrakech

Si vous préférez devenir propriétaire, le prix dépend de l'emplacement mais reste attractif, pour les appartements comme pour les riads : de 600 à 1 100 euros le mètre carré en fonction du standing.

Fiscalité : Si vous transférez l'ensemble de vos pensions (à titre définitif sur un compte en dirhams non convertibles), vous bénéficiez d'un abattement  de 80 % sur l'impôt sur le revenu marocain, ce qui, conjugué à d'autres dispositions fiscales, aboutit à un taux d'imposition sur le revenu annuel brut de 4 %. 

Pour le versement, il vous suffit de prévenir la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

Coût de la vie : Les produits de consommation courante sont plus abordables qu'en France: boeuf environ 11 € le kg ; tomates 0,55 € le kg ; pommes 1,40 € ; eau minérale 0,5 € la bouteille de 1,5 litre...

Personnel de maison ou aide médicale, le coût de la main d'oeuvre est relativement bas (salaire minimum de 150 euros par mois). Du coup, de nombreux services sont accessibles.

Essence : Le prix de l'essence au Maroc est d'environ 1 euro le litre et 0,90 euro pour le diesel. 

Retraite au Maroc : le confort de vie

Permis : Le permis de conduire est valable pendant un an au Maroc. Au terme de cette année, il faut l'échanger contre un permis marocain auprès du service des Mines.

Transports : Pour circuler au Maroc, vous pouvez emprunter un autocar. Leur réseau est bien développé mais pas toujours fiable.

Les bus en ville sont souvent pleins mais très économiques. Pour se déplacer, il y a également deux sortes de taxis : les petits taxis, qui ne prennent pas plus de trois personnes et circulent en général en ville et en proche banlieue (chaque ville a une couleur de petits taxis) et les grands taxis, qui sont souvent de plus gros véhicules pouvant prendre six personnes et qui assurent les liaisons entre les villes.

Climat : Il y a deux saisons au Maroc : l'une sèche et chaude, allant de mai à septembre, et l'autre humide et plus fraîche, d'octobre à avril. Les températures sont agréables toute l'année avec des moyennes de 22 °C en hiver et 27 °C en été à Agadir, (de 10 à 26 °C à Casablanca, et de 12 à 30 °C à Marrakech).  

Santé : Pour être pris en charge sur place et en France, dans les limites des tarifs français, et pour bénéficier de l'avance de frais pour les actes lourds, vous devrez vous affilier à la Caisse des Français de l'étranger (CFE) et acquitter une cotisation variable (environ 4 % de votre pension).

Il est conseillé de compléter cette couverture par une mutuelle française, notamment pour prendre en charge un éventuel rapatriement.

A priori, se soigner au Maroc ne présente aucun risque sanitaire particulier. Mais pour plus de sécurité, vous pouvez consulter les médecins agréés par les consulats français. Comptez 10 € pour un généraliste et 18 € pour un spécialiste.

Pour plus d'informations, voir notre article sur la retraite au Maroc

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.