Entre la hausse de la CSG et la douce (amère ?) envolée de l'inflation... La conjoncture n'est pas propice au développement du pouvoir d'achat des contribuables. Surtout pas des retraités. Heureusement, des solutions existent pour augmenter vos revenus une fois l'heure de la retraite venue.
Istock

Le mot d'ordre : anticiper

"Rien ne sert de courir ; il faut partir à point". De ce célèbre proverbe que l'on doit à La Fontaine, il y a sûrement encore quantité d’enseignements à tirer. Notamment lorsqu’il est question d’épargner en vue de préparer sa retraite et d’optimiser son montant.

A lire aussi : Retraités, futurs retraités : ce qui change pour vous en 2018

Publicité

De fait, Bernard Dordain, Directeur Associé au sein du cabinet Herez - lequel cabinet s’attelle à accompagner ses clients sur des problématiques fiscales, de prévoyance, dans leur stratégie d’investissement, ou dans la transmission de leur patrimoine - tient à le souligner. "Il n’y a pas d’âge pour commencer à se constituer une rente en vue de préparer sa retraite. Car il faut bien comprendre une chose : une fois à la retraite, on perd plus de la moitié de ses salaires et de ses revenus". D’où l’absolue nécessité, selon notre expert, de commencer à se prémunir avant cette échéance. Voici comment.

Publicité

www.herez.fr/fr