Sommaire

Augmenter sa retraite : un plan d'épargne complémentaire ?

Outre l'assurance vie, il existe un certain nombre de plans d'épargne qui vous permettront, une fois l'heure de la retraite venue, d'augmenter votre pension. Il s'agit, tel que le précise Les Echos, de plans spécialement conçus en vue d'agrémenter le montant de votre future pension. C'est le cas du fameux plan d'épargne retraite populaire (Perp), du contrat Madelin ou bien encore du plan de retraite d'entreprise (PERE). Sauf en cas de force majeure, ces placements sont bloqués jusqu'à la retraite. Une fois cette échéance arrivée, ils se transforment en rentes viagère fiscalisées uniquement, à l'exception du Perp. Lequel (avec le Préfon Retraite) peut vous permettre de monétiser 20 % de votre épargne. Reste à déterminer si vous pourrez ou non – et ce, compte tenu du projet de loi Pacte – récupérer votre épargne sous forme de capital.

Dans les colonnes des Echos Patrimoine, Xavier Collot, directeur épargne salariale et retraite d'Amundi, semble apprécier cette ambition : "On ne peut que se réjouir de cette mesure lorsque l'on sait que 77 % des Français plébiscitent les produits d'épargne retraite débouchant une sortie en capital alors que ceux en rente recueillent seulement 7 % des suffrages".

Autre bonne nouvelle : il se murmure que cette épargne retraite puisse, in fine et avant terme, être récupérée sans pénalité en cas d'achat immobilier par exemple. D'où la nécessité, là encore, d'y réfléchir le plus tôt possible lors de votre vie active, de verser un montant (même minime) et d'amorcer un plan d'épargne dès 30 ans. Le but étant de limiter vos efforts financiers plus tard.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.