Vous envisagez de partir à la retraite cette année ? C'est potentiellement une mauvaise idée. Ce qu'il faut savoir avant de vous décider.
Retraite 2022 : faut-il partir cette année ou attendre l'an prochain ?Istock

Faut-il partir à la retraite en 2022 ? L’année vient de commencer, ce qui signifie que pour une partie potentiellement conséquente des Françaises et des Français qui prévoyaient de liquider leurs droits rapidement, il va falloir repenser les modalités de la cessation d’activité. Et pour cause ! La date choisie, pour cette occasion importante et qui vient conclure la carrière de tous les travailleurs, n’a rien d’anodin. Ainsi, certains auront tout intérêt à travailler plus qu’ils ne l’avaient éventuellement prévu quand d’autres pourront se permettre de s’arrêter en cours d’année. Comment savoir à quelle catégorie l’on appartient ?

Rappelons d’abord que cet article concerne les futurs retraité(e)s en mesure d’afficher un nombre de trimestres suffisant pour prétendre au taux plein sans souffrir d’une décote - y compris vis-à-vis de l'Agirc-Arrco. Pour l’essentiel des Françaises et des Français, cela implique donc d’avoir au moins 63 ans et d’avoir validé a minima 168 trimestres. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si l’intéressé(e) ne peut pas justifier de l’ensemble de ses trimestres ou décide de partir à 62 ans, la cessation d’activité expose à des malus potentiellement conséquents. 

Retraite 2022 : dans quels cas faut-il partir cette année ?

Ont intérêt à partir cette année les Françaises et les Français qui, pour une raison ou pour une autre, peuvent se permettre de ne pas jouir de 2022 pour leur pension. En effet, rappelle Notre-Temps, la dernière année travaillée, si elle n’est pas achevée, ne sera pas comptée dans les 25 meilleures années. Dès lors, si la rémunération attendue n’est pas aussi élevée que celle perçue par le passé, il peut s’avérer pertinent de partir avant le 31 décembre 2022.

En revanche, si votre rémunération attendue est au moins aussi intéressante que celle de vos 25 autres meilleures années, il est peu performant de partir avant la fin de l’année. Les bonnes années chassant les mauvaises, un autre revenu annuel élevé pourrait contribuer à relever le niveau de votre pension. Soyez patients.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.