Le gouvernement entend bien récompenser certains retraités. Dans le cadre de la réforme en cours du système des retraites, l'exécutif prévoit en effet une mesure susceptible de plaire considérablement à votre portefeuille…
IllustrationIstock

Réforme des retraites : "assouplir" le dispositif cumul emploi-retraite, pour quoi faire ?

"Ceux qui ont choisi de percevoir leur retraite tout en continuant à travaillent n’acquièrent aujourd’hui aucun droit nouveau. Nous réfléchirons avec les partenaires sociaux aux conditions dans lesquelles la reprise d’activité pourrait permettre d’obtenir des points supplémentaires", expliquait récemment le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, dans les colonnes du Journal du Dimanche (édition papier), dont Capital reprend les informations. "Les dispositifs de cumul emploi-retraite et de retraite progressive sont trop peu utilisés car très encadrés. Nous souhaitons donc les assouplir", a-t-il ajouté.

Ces points de retraites sont indispensables dans le calcul du montant de la pension versée aux assurés. Comme le rappelle le journal Pleine Vie, ils sont utilisés "comme une unité de calcul" dans de multiples régimes. C’est un mécanisme qui diffère du système par trimestre et concerne, originellement, les régimes des professions libérales, de base comme complémentaire. Pour autant, après la réforme, l’ensemble des régimes devraient fonctionner par points, indique Le Télégramme. En accumuler davantage permettrait donc d’obtenir des droits à la retraite plus importants.

Les emplois salariés pourraient d’ailleurs ne pas être les seuls à fournir ces précieux points : Jean-Paul Delevoye tient également à rémunérer les stages de la même façon. Il souhaite que ces derniers "soient porteurs de droits, ce qui n’est pas suffisamment le cas à l’heure actuelle"…

Réforme des retraites : vers un recul de l’âge légal de départ à la retraite ?

"Nous n’avançons pas masqués", a affirmé le Haut-commissaire à la réforme dans la même interview. "Conformément aux engagements pris par le président et le Premier ministre le 10 octobre dernier, la réforme engagée repose sur un âge légal minimum de départ à la retraite à 62 ans dans le nouveau système universel", a-t-il ajouté… Non sans préciser qu’il n’y a "pas de loup".

Cette interrogation survient après une importante ambiguïté de l’exécutif sur la question. La ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, s’est dit plutôt favorable à un report de l’âge de départ à la retraite, un premier temps. Elle a ensuite fait marche arrière. Quant à Jean-Paul Delevoye, il a aussi évoqué la possibilité que le sujet revienne dans le cadre de la loi sur le grand âge, en mars 2019…

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Retraite : la mesure qui pourrait vous rapporter de l'argent

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.