Les mesures qui ne reviendront pas

Certaines mesures initialement prévues par le texte ne pourront pas revenir sous la même forme, précise le mensuel spécialisé en économie. Cela ne signifie pas mécaniquement qu'elles seront abandonnées, mais les députés privilégient une évolution.

Premier point sujet à discussion : qui seront les concernés ? Le gouvernement a longuement hésité et il n'y a visiblement pas de consensus à l'heure actuelle. Mais ce n'est pas tout ! L'existence de régimes autonomes pose question, notamment dans le cas des médecins, des libéraux ou des avocats par exemple. "Nous pourrions être plus souple sur l'intégration de ces régimes autonomes au système universel. Elle pourrait se faire de manière volontaire. Mais il faudra veiller à ce que ce ne soit pas seulement ceux qui ont les poches trouées", alerte la député Cendra Motin.

Le calendrier et le temps de travail requis pour prétendre à un taux plein constituent, eux aussi, des sujets explosifs, note Capital.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.