Pourquoi peut-on dire des futurs retraités qu’ils sont mieux lotis que les anciens ?

"La baisse du niveau de vie des retraités français s’explique assez simplement. Elle est la résultante de deux phénomènes spécifiques. L’évolution des règles d’indexations impliquent la faible revalorisation des pensions, souvent moins forte que l’inflation et donc une première partie de la chute de leur pouvoir d’achat. L’autre élément important, c’est l’augmentation - atténuée, certes - de la CSG qui a durablement réduit leurs capacités financières", analyse d’entrée de jeu Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’Epargne. Qui ne manque pas de rappeler, cependant, que les nouveaux retraités profitent de meilleurs versements que leurs aînés.

"Le montant moyen des pensions délivrées augmente mécaniquement, par phénomène de noria. Les nouvelles générations ont des pensions supérieures aux anciennes car elles ont, tout au long de leur carrière, bénéficié de salaires plus élevés. Souvent, elles, ont aussi travaillé plus longtemps. C’est particulièrement visible pour les femmes", analyse l’expert. Pourtant, il serait difficile d’affirmer honnêtement que les Françaises et les Français récemment partis ont bénéficié - ou bénéficieront - de meilleures conditions de retraite sur le long terme. A travail égal, en effet, ils sont moins bien rémunérés que leurs parents…

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.